Connaître la Grande Pyramide – Jacques Grimault (Livret)

10,00

Lorsque les théoriciens de la construction des grandes pyramides (égyptologues compris) exposent leurs cogitations, ils font sans exception l’économie de l’immense effort d’aménagement du plateau où sont sis ces monuments extrêmes, lieu entièrement retaillé en d’autres termes, ils omettent tout simplement de considérer l’aplanissement d’un minimum de deux millions et demi de mètres carrés de pierre. Un détail ! Une broutille ! Un rien ! Le terrain rocailleux et accidenté a en effet été arasé et aplani, voire même sculpté jusqu’au pied de la colline calcaire qui tient lieu de fondation et pivot à la grande pyramide : belle curiosité ; les bâtisseurs négligent les fondations et proposent à la place de celles-ci une grande pyramide assujettie au sol, comme une dent artificielle clippée – fixée ou rivetée – sur son support métallique et osseux […]

Catégories : , , Product ID: 2966

Description

Lorsque les théoriciens de la construction des grandes pyramides (égyptologues compris) exposent leurs cogitations, ils font sans exception l’économie de l’immense effort d’aménagement du plateau où sont sis ces monuments extrêmes, lieu entièrement retaillé en d’autres termes, ils omettent tout simplement de considérer l’aplanissement d’un minimum de deux millions et demi de mètres carrés de pierre. Un détail ! Une broutille ! Un rien ! Le terrain rocailleux et accidenté a en effet été arasé et aplani, voire même sculpté jusqu’au pied de la colline calcaire qui tient lieu de fondation et pivot à la grande pyramide : belle curiosité ; les bâtisseurs négligent les fondations et proposent à la place de celles-ci une grande pyramide assujettie au sol, comme une dent artificielle clippée – fixée ou rivetée – sur son support métallique et osseux. Cette disposition paraît voulue à seule fin d’empêcher que l’édifice ne bouge ou glisse sur le plateau lors des séismes, et ainsi se déforme – lui et ses précieuses dimensions -, ce qui serait d’un très grand dommage, évidemment, voire même un irréparable et incommensurable préjudice … La structure même de ce vertigineux entassement de blocs de pierre d’inégales dimensions et à la stéréotomie variée témoignent aussi de cette volonté. Par ailleurs, selon Robert Bauval et Adrian Gilbert (Le Mystère d’Orion, p. 45), qui n’ont aucune idée de nos divagations géométrico-mathématiques ordinaires : « Ce plateau s’étendait du nord au sud sur une longueur approximative de 2 200 mètres avec une largeur de 1 100 mètres environ. » Autrement dit, sur une plate-forme rectangulaire dont la longueur est le double de la largeur : un double carré ! Comme le sommet de la pyramide chinoise géante, comme la chambre haute, et comme le dallage d’amphibolite d’un temple disparu, à l’est de la grande pyramide … Et ce n’est pas tout : là encore, les théoriciens oublient de dire que cette pyramide est bâtie sur une colline de calcaire, qu’il a fallu araser et sculpter jusqu’à une hauteur d’environ 7 mètres, ce qui entraîne certes une économie d’environ 200 000 m3, soit grosso-modo 7,5 % du volume total à bâtir, mais complique singulièrement la réalisation de la planéité et la prise de mesure pour vérifier la régularité des plans au sol (les diagonales et la planéité de la base de construction, par exemple … ). Ainsi donc, si vous pensiez bien connaître la grande pyramide mais sans connaître cela, ce livret vous est donc totalement indispensable … TOTALEMENT, car vous ne savez presque rien de vrai et solide !

Informations complémentaires

Poids 0.200 kg

Il est mieux de savoir que de croire,

Ainsi sommes-nous moins manipulable...